Mouvement mondial pour les forêts tropicales




Peuples indigènes en isolement volontaire

Il s’agit de peuples indigènes qui ont volontairement décidé de vivre isolés du systèmedans lequel nous vivons et qui, comme c’est le cas en Amazonie, désirentcontinuer à vivre ainsi.D’autres communautés restent isolées grâce à des moyens qui leur permettent de se maintenir à distance du monde extérieur. Il existe aussi des peuples indigènes qui gardent contact avec le monde extérieur. Dans toutes les forêts tropicales de tous les continents, on trouve encore, selon des réalités diverses, des peuples indigènes en isolement volontaire. Cependant, les espaces dans lesquels ils peuvent continuer de survivre, en conservant leur style de vie, se réduisent constammentà cause de l’occupation actuelle à d’autres desseins,des terres et des forêts. Leur situation est urgente et requiert de l’aide : les communautés des forêts se trouvent dans des conditions d’absolue infériorité face à l’avancée dévastatrice des méthodes d’appropriationde la société dominante. Néanmoins, les peuples indigènes, par leurs différences, font preuve d’une incroyable sagesse en choisissant l’isolement pour préserver leurs cultures.

Livres et rapports

Actions

Les articles du bulletin WRM

Autres informations pertinentes