Mouvement mondial pour les forêts tropicales




Les plantations comme puits de carbone

Les propriétaires des plantations d’arbres (eucalyptus, acacia, pin et palmier à huile) affirment que leurs plantations respectent la qualification de “service environnemental” d’absorption de carbone.Cependant, c’est là une fausse solution à la crise climatique puisque les plantations d’arbres utilisées comme puits de carbone augmentent les émissions. Si les molécules de dioxyde de carbone stockées dans un arbre peuvent être chimiquement identiques à celles émises par un pollueur des pays du nord qui “achète” ce CO2 emmagasiné sous forme de crédit carbone, les deux molécules sont totalement différentes d’un point de vue climatique. Le carbone issu de l’atmosphère et accumulé dans un arbre sera libéré un jour ou l’autre, dès que l’arbre aura été abattu. Alors que l’entreprise polluante des pays du nord, en brulant de l’énergie fossile, rejette dans l’atmosphère une “nouvelle” quantité de carbone qui augmente le volume total de carbone que l’atmosphère et la biosphère échangent continuellement.

Livres et rapports

Vidéos

  • Femmes et changement climatique

    Publié le 11 de décembre, 2010

    Produit par Gender CC. Femmes pour la Justice Climatique. Avec l’appui du secrétariat international du WRM. Réalisé par Flavio Pazos. Voix: Elena De Munno & Michel Bouchard. Sur la base d’un travail de: Ana Filippini...

    lire la suite

Les articles du bulletin WRM

Réunions et événements

Autres informations pertinentes