Mouvement mondial pour les forêts tropicales




Commerce de services environnementaux

Les “service environnementaux”, ou“services rendus par les écosystèmes”, est un concept inventé dans les années 70, dans le cadre de l’économie capitaliste, par des biologistes et des économistes. Ces termes indiquent que la nature fournit une série de services importants à l’humanité, comme l’eau, la biodiversité, les sols fertiles, etc. Ces concepts sont directement liés à l’idée de fixer un prix à la nature comme unique moyen de la protéger d’une destruction future. De là, intervient un système de paiement au titre des“services environnementaux”, ainsi qu’un commerce de ces “services”. C’est ainsi que ces derniers sont transformés en actifs financiers qui peuvent être vendus, commercialisés et négociés sur les marchés financiers.Il s’agit bien d’un pas de plus vers la marchandisation de la nature. Cette manière de penser est contraire à la relation qu’ont établi les communautés dépendantes des forêts. Selon elles, les forêts sont leurs foyers, elles ne peuvent être ni vendues, ni achetées et n’ont pas de prix.

Livres et rapports

Vidéos

Actions

Les articles du bulletin WRM

Autres informations pertinentes