Mouvement mondial pour les forêts tropicales




Violation des droits de l’homme et criminalisation de la lutte

La violation des droits de l’homme est lacaractéristique communedes facteurs directs de la déforestation :les plantations d’arbres, lesmines, l’extraction de pétrole, les barrages hydroélectriques, tout comme la création « d’aires protégées », ou de “zones de gestion responsable des forêts”,sans oublier les projets REDD+. Au niveau mondial, la criminalisation augmente,tout comme l’assassinat des leaders communautaires et des activistes des ONG.Cette situation est à mettre en lien avec l’augmentation des conflits, majoritairement pour des questions territoriales, dû à la tendance générale d’appropriation des terres et des forêts.

Livres et rapports

Vidéos

Actions

Les articles du bulletin WRM

Réunions et événements

Autres informations pertinentes

Uncategorized