Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Exploitation de travailleurs migrants dans des plantations de palmiers à huile en Malaisie

Un article universitaire de Janina Puder dénonce le recours massif par le secteur de l’huile de palme en Malaisie à la main d’œuvre bon marché des travailleurs migrants afin de maintenir la rentabilité et la compétitivité de l’huile de palme à l’échelle mondiale. La production d’huile de palme est souvent associée à des inégalités sociales au niveau de la propriété foncière, de l’utilisation des terres et de l’accès à la terre, mais l’exploitation des travailleurs migrants est une autre expression importante, quoique moins connue, des inégalités sociales causées par la culture industrielle du palmier à huile et l’expansion constante du secteur de l’huile de palme en Malaisie depuis les années 1960. Lire l’article en anglais ici.