Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Honduras: les plantations de palmiers et la violence bénéficient du soutien de la Banque mondiale

Rec_HondurasUn article du journal El País parle de la violence que subissent les populations de la vallée du Bajo Aguán, au Honduras, qui luttent pour récupérer les terres que la société Dinant s’est appropriées pour ses immenses plantations de palmiers à huile. Le conflit a attiré l’attention mondiale parce que l’entreprise était financée en partie par la Société financière internationale (SFI), l’agence du conglomérat de la Banque mondiale qui accorde des prêts aux entreprises privées. La SFI a financé la Dinant au moment où avaient lieu les affrontements pour la terre. Depuis 2004, la SFI a approuvé plus de 180 initiatives qui risquent d’impliquer des déplacements physiques ou économiques, d’après une analyse de la documentation de cet organisme effectuée par le Consortium international des journalistes d’investigation.

L’article (en espagnol) est disponible sur:
http://elpais.com/elpais/2015/06/08/planeta_futuro
/1433761148_555067.html