Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Le colonialisme et l’esclavage ne sont jamais partis : REDD+ en Asie et en Africa

SERVINDIPar SERVINDI.

Tandis que les gouvernements du monde participent à des débats sur les conséquences catastrophiques du réchauffement planétaire, une structure mercantile de portée mondiale menace d’établir une nouvelle forme de subjugation en Asie et en Afrique, en s’appropriant un des principaux éléments de la vie sur la Terre : les forêts. L’acteur principal de cette menace s’appelle REDD ; il bénéficie du patronage de l’ONU et il est présenté comme une des solutions au problème du changement climatique.

Voir l’article en espagnol :http://servindi.org/actualidad/109107.