Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Quatre ans plus tard : condamnation internationale du Brésil pour la rupture d’un barrage de rétention de résidus miniers

Quatre ans après l’effondrement du barrage de rétention de résidus de Samarco à Mariana, des entités et des mouvements déposeront une plainte devant la Commission et la Cour interaméricaine des droits de l’homme. L’objectif est d’obtenir la condamnation de l’État brésilien pour les violations des droits humains commis dans tout le bassin de la rivière Doce : pour des violations du droit à la vie, aux garanties de procédures et à la protection judiciaire, à la liberté d’association, au droit à la propriété privée et collective, à l’égalité devant la loi et à une vie digne. Pour en savoir plus consulter le site web de Justicia Global (en portugais).