Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Rivières toxiques : la lutte contre l’accaparement de l’eau par les plantations de palmiers à huile

L’essor de la demande d’huile de palme se paye très cher, par la destruction des forêts tropicales, l’exploitation de la main-d’œuvre et l’accaparement brutal des terres et des ressources en eau. Les communautés vivant dans et autour des plantations de palmiers à huile en Indonésie et ailleurs sont profondément préoccupées par la situation de leurs ressources en eau douce. Mais l’impact à long terme sur les ressources d’eau douce autour des plantations de palmiers à huile semble avoir été négligé jusqu’à présent. En réalité, en plus des destructions causées par ces plantations, se pose le grave problème de l’accaparement de l’eau. Pour en savoir plus, lisez le rapport d’ECOTON, GEMAWAN, GRAIN et KRUHA ici.