Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Violations des droits à la terre et au territoire des peuples forestiers de l’Acre, Brésil

Rec_Relatorio_AcreEn 2013, le Rapporteur sur les droits de l’homme à l’environnement de la plateforme DHESCA conduisit une mission d’enquête dans l’État de l’Acre, sur le problème de l’économie verte et ses effets politiques et territoriaux. Plusieurs gouvernements étatiques, en particulier ceux de l’Amazonie, ont déjà mis en place ou sont en train de définir des politiques concernant les propositions de paiement pour services environnementaux et de REDD+, l’état de l’Acre faisant figure de pionnier dans ce domaine. Or, un ensemble d’organisations et de collectifs sociaux de l’Acre a détecté dans ces politiques une série d’effets sociopolitiques, économiques et écologiques négatifs, qui touchent surtout les territoires et les populations traditionnelles. Dans le Rapport sur la mission d’enquête, ces organisations ont dénoncé des violations du droit à la terre et au territoire, ainsi que des violations des droits des populations dans les territoires qu’elles ont occupés, le tout découlant de l’économie verte.