Mouvement mondial pour les forêts tropicales

WRM bulletins

Les ONG de Conservation : Quel Intérêt Protègent-elles Vraiment ?| Bulletin 242 – Janvier / Février 2019

Téléchargez le bulletin en PDF

Ce bulletin contient des articles écrits par : Avispa Midia, The Mulokot Foundation Suriname, Rainforest Foundation UK, All India Forum of Forest Movements (AIFFM), The Oakland Institute et des membres du secrétariat du WRM.

NOTRE OPINION

LES ONG DE CONSERVATION : QUEL INTÉRÊT PROTÈGENT-ELLES VRAIMENT ?

  • Le Secteur de la Conservation : un Secteur à but Lucratif ?

    Les ONG de conservation établissent de plus en plus de partenariats avec des entreprises qui sont en fait les principaux facteurs des catastrophes environnementales et sociales. Elles présentent les entreprises partenaires comme des participants volontaires, soucieux de trouver des « solutions ». Mais quelles solutions cherchent-elles ? Et des solutions pour qui ?

  • Femmes autochtones Baiga en Inde : « Il faut que notre histoire soit entendue »

    Les habitants du village de Fulwaripara sont parvenus à soumettre une demande de reconnaissance de leurs droits sur leurs terres en application de la Loi sur les droits forestiers, malgré le harcèlement imposé par les gardes du Département des forêts qui visaient à les en empêcher. Pourtant, leur demande n’a pas été jusqu’à son terme. Maintenant, ils sont sous la menace d’une expulsion.

  • Les Peuples Autochtones Wayana au Suriname et les ONG de conservation : une « Histoire d’Amour » sans Lendemain ?

    ONG de conservation ont accru les pressions qui s’exercent sur les peuples autochtones Wayana. Après avoir subi pendant des années les manières directives de traiter avec les communautés forestières, les Wayana ont décidé de suivre leur propre voie, celle qui correspond à leur propre façon de penser et de vivre.

  • Déplacement et Spoliation des Populations en Tanzanie : Comment la « Conservation » détruit les Maasaï

    Au cours des quatre-vingts dernières années, les Maasaï ont été déplacés et spoliés de leur terre et de leurs moyens d’existence dans le nord de la Tanzanie, tout cela sous couvert de « conservation ». Cet article décrit les origines de cette dépossession jusqu’aux luttes actuelles et appelle à la solidarité internationale en faveur des Maasaï.

  • Guatemala : La Conservation Perpétue le Saccage des Forêts

    La création de la Réserve de biosphère Maya légitime un modèle destructeur : projets d’infrastructures et d’énergie combinés à des aires protégées « dépeuplées ». Alors que les ONG de conservation grossissent leurs portefeuilles de projets, les communautés paysannes et autochtones sont déplacées ou contraintes à dépendre des ONG et du marché.

  • Le coût humain des aires strictement protégées dans le bassin du Congo

    Dans le bassin du Congo en Afrique, les nombreuses promesses d’une approche de conservation participative et fondée sur les droits ont lamentablement échoué à se concrétiser. Pour les communautés qui vivent dans et autour des aires protégées, la réalité continue d’être marquée par la spoliation, l’appauvrissement et des violations généralisées des droits de l’homme.

LES ACTIONS EN COURS

RECOMMANDATIONS