Mouvement mondial pour les forêts tropicales

« Le nouveau colonialisme : la ruée de la Grande-Bretagne sur les ressources énergétiques et minières en Afrique »

Ce rapport de l’organisation « War on Want » révèle l’ampleur du contrôle des entreprises britanniques sur les ressources minérales essentielles de l’Afrique, notamment l’or, le platine, les diamants, le cuivre, le pétrole, le gaz et le charbon. Il donne des informations détaillées sur la façon dont 101 entreprises cotées au London Stock Exchange (LSE) – pour la plupart britanniques – contrôlent les activités minières dans 37 pays d’Afrique subsaharienne. Ensemble, ces entreprises ont une mainmise sur l’équivalent de 1000 milliards de dollars des ressources les plus précieuses du continent africain. Le gouvernement britannique a utilisé son pouvoir et son influence pour assurer l’accès des compagnies minières britanniques à ces matières premières dans toute l’Afrique. C’était déjà le cas pendant la période coloniale et c’est encore le cas aujourd’hui. Lire le rapport (en anglais) sous le lien suivant :

http://www.waronwant.org/resources/new-colonialism-britains-scramble-africas-energy-and-mineral-resources#overlay-context=media/new-report-british-companies-leading-new-%25E2%2580%2598scramble-africa%25E2%2580%2599-worth-1-trillion