Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Les derniers arbres de l’Amazone

Une équipe de journalistes de cinq pays d’Amérique latine a enquêté sur la manière dont des groupes de trafiquants de bois parviennent à voler et à transformer du bois d’Amazonie. Un article du portail de presse Mongabay montre comment des bois illégaux provenant du Pérou, de la Bolivie, du Brésil, de l’Équateur et de la Colombie sont intégrés au marché international grâce à des documents officiels falsifiés qui ne sont presque jamais vérifiés. Lire l’article (disponible seulement en anglais) ici.