Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Papouasie : violences contre les peuples autochtones et les défenseurs des forêts

Le documentaire « Selling out West Papua » (« La Papouasie occidentale à vendre »), diffusé sur Al Jazeera, avec des reportages associés des portails d’information Gecko et Mongabay, révèle comment deux sociétés coréennes, Posco et Korindo, concluent actuellement des accords frauduleux en achetant de vastes surfaces forestières pour mettre en place plantations de palmiers à huile en Papouasie occidentale. Les impacts sur les communautés sont dévastateurs. Voir la vidéo en anglais et avec les sous-titres en bahasa ici et lire plus loin ici.
Les communautés et les militants pourraient être menacés de nouvelles violences et de représailles de la part des sociétés de plantations et des services de sécurité. Soutenez la lettre visant à attirer l’attention au niveau national et international sur la situation en Papouasie. Il est possible de consulter la lettre ici.

En outre, les actes de violence, les arrestations, la destruction de biens, les déplacements de population, les intimidations et de menaces de mort à l’encontre des peuples autochtones et des défenseurs de l’environnement et des droits humains ont augmenté de manière alarmante entre avril et juin 2020. Parmi ceux qui sont ciblés figurent notamment : les populations autochtones de Moskona dans la régence de Teluk Bintuni (avril 2020), les populations autochtones d’Aifat dans la régence de Maybrat (avril-mai 2020), les défenseurs des droits humains de l’environnement à Kampung Ikana, Kais Darat, dans la régence de Sorong Sud (juin 2020), et à Kali Kao, district de Jair, régence de Boven Digoel (juin 2020), province de Papouasie. Certains incidents s’accompagnent de violences récurrentes contre les défenseurs des droits humains de l’environnement. Voir le communiqué de presse de la Fondation Pusaka Bentala Rakyat ici.