Mouvement mondial pour les forêts tropicales

« Une certification vide de sens »

Les trois quarts des concessions de palmiers à huile en Indonésie et dans la partie malaisienne de Bornéo certifiées par la Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO) occupent des terres qui étaient des forêts et/ou des habitats fauniques il y a 30 ans. Une nouvelle étude sur les plantations certifiées de palmiers à huile et leurs liens avec la déforestation par le passé, publiée dans la revue Science of the Total Environment, conclut que l’incapacité de la RSPO à tenir compte de la déforestation passée signifie que « chaque zone d’exploitation forestière ‘aujourd’hui’ pourrait être certifiée comme une plantation durable ‘demain’, dans une boucle infinie de certification dénuée de sens. » Lire un article du portail d’actualités Mongabay (en anglais) ici.