Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Chanson : Les plantations ne sont pas des forêts !

Par Ajele Sunday, artiste nigérian. Sa communauté est victime d’un accaparement de terres par des sociétés de plantations de palmiers à huile.

WRM : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce qui vous a motivé à écrire la chanson pour le 21 septembre, la Journée internationale de la lutte contre les plantations d’arbres ?

Ajele : Je m’appelle Ajele, de la zone de gouvernement local d’Ovia Sud-Ouest, dans l’État d’Edo, au Nigeria. Ma communauté et moi sommes victimes d’ACCAPAREMENTS DES TERRES.

Normalement, on aurait pu penser que lorsqu’une multinationale telle que OKOMU Oil Palm Plantation Plc est implantée dans votre communauté, c’est le signe que des choses positives vont arriver, mais nous ne savions pas que nos problèmes venaient seulement de commencer. L’Entreprise nous a volé notre identité, notre fierté, nos terres et notre avenir, nous avons totalement perdu nos moyens de subsistance.

La pire catastrophe que nous ayons subie a eu lieu lorsque les habitants de QUATRE VILLAGES ont été expulsés de force, leurs terres et leurs maisons ont été détruites sans compensation. Ils ont utilisé toutes sortes de tactiques pour diviser les gens.
L’Entreprise se sert continuellement de mensonges et de tromperies. Maintenant, ces communautés connaissent la faim parce que la riche biodiversité qui leur fournit leurs moyens de subsistance a disparu.

Ce qui m’a poussé à écrire des chansons, c’est le pouvoir de la musique. La musique n’a pas de limite. Elle parle aux riches comme aux pauvres. Et elle traverse les frontières.

La chanson elle-même est explicite. LES PLANTATIONS NE SONT PAS DES FORÊTS. C’EST UN GÉNOCIDE CONTRE LA NATURE, et par conséquent, IL FAUT LES EMPÊCHER.

Sous les paroles :

LES PLANTATIONS NE SONT PAS DES FORÊTS – Ajele Sunday – 2018

Mes frères
La santé de notre mère Terre
Mes sœurs
La santé de notre mère Terre est dans un état critique
Qu’est-ce que nous allons faire maintenant
Ceci est un appel à la mobilisation
Pour moi personne n’est exclu
Je m’adresse à tout le monde
Ceux qui croient au caractère sacré de la mère Terre
Unissons-nous
Et disons non non non

(Refrain)
Disons non non non
Les plantations ne sont pas des forêts
Ce sont des enfants prodigues qui détruisent la mère Terre (*3).

Ils sont venus pour investir
Pour nous voler notre terre
Avec leurs grands mots en ismes
Ils asservissent les gens
Et ils mettent le profit au-dessus de la dignité humaine
Ils détruisent la biodiversité
Ils détruisent nos moyens d’existence
Maintenant l’érosion menace
Ils entretiennent la désunion entre les gens pour qu’ils ne puissent pas parler d’une seule voix
Que vont devenir les arbres
Ils vont disparaître
Que vont devenir les reptiles
Ils vont se réfugier dans la brousse
Ils sont venus comme Dracula pour sucer le sang de la forêt
Non non non non non

(Répéter le refrain)
Disons non non non
Les plantations ne sont pas des forêts
Ce sont des enfants prodigues qui détruisent la mère Terre (*3).

Eh, la situation est grave
e I ya
Hé mon ami, les plantations ne sont pas des forêts
Oh non non non non
Répéter le refrain.

Écoute la chanson