Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Inde: les combats contre la sidérurgie de POSCO en Odisha vont continuer jusqu’à ce que l’entreprise batte en retraite

India_POSCO

Le 20 septembre 2014, les habitants du Dhinkia ont décidé à l’unanimité, dans leur conseil municipal, de ne pas affecter leurs terres boisées à des usages non forestiers. Dans un communiqué de presse de l’organisation Posco Pratirodh Sangram Samiti (PPSS), ils déclarent: «…nous subissons des souffrances indicibles à cause de l’attitude favorable à POSCO de l’administration et de la police… même les défenseurs et les sympathisants de notre lutte ont été pris pour cibles», dans le but de «maintenir ces personnes et ces groupes éloignés de nous pour pouvoir nous infliger davantage d’atrocités et de mesures de répression». Les paysans de six subdivisions du district de Jagatsinghpur ont manifesté devant le bureau du percepteur contre le fait que l’eau du fleuve Hansua ait été détournée des champs pour alimenter POSCO. En outre, las paysans ont réoccupé les terres que le gouvernement d’Odisha leur avait prises par la force en 2011 pour les donner à la société sud-coréenne POSCO. Il y a quelque temps, POSCO a intenté des procès contre 32 personnes. Malgré la violence et la répression croissantes, lors d’une assemblée publique récente, des milliers de membres des communautés tribales ont juré, en prenant de l’eau dans leurs mains, de protéger jusqu’au dernier souffle contre toute invasion des entreprises la région de Khandadhar et les dons de la nature qu’elle contient. Le communiqué de presse appelle la société civile à soutenir leur long combat.

Voir ici le communiqué complet (en anglais): http://odishasuntimes.com/89640/fight-says-odisha-anti-posco-outfit/