Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Indonésie : Des manifestations à Java contre la destruction des forêts provoquée par l’expansion de l’industrie du ciment

En Indonésie, la résistance contre le complexe industriel de production de ciment de la société indonésienne Semen Indonesia, qui va détruire la forêt karstique de Kendeng, dans la zone montagneuse de Java, est croissante depuis quelque temps. Patmi, une femme d’un des villages du district de Tambakromo, a voyagé jusqu’à la capitale, Jakarta, pour se joindre aux protestations contre la destruction de la forêt. Elle est morte le 21 mars, d’une crise cardiaque probablement, après des jours de sit-in en face du Palais présidentiel de Jakarta. De plus en plus d’activistes de Jakarta et d’autres grandes villes du pays plongent leurs pieds dans du ciment frais et organisent des manifestations du même genre, pour montrer leur solidarité avec Patmi et les habitants de Kendeng. Les manifestants demandent la solidarité de la communauté internationale à l’égard de cette lutte, en particulier parce que la production de ciment pourrait redémarrer début avril 2017 avec l’aval du Président. Ce projet vient s’ajouter à un accaparement massif et sans précédent de terres et d’eau pour la production d’énergie et de matériaux, au moyen de l’établissement de ‘corridors’ pour le développement d’infrastructures qui pénètrent profondément dans les forêts qui restent dans la région. Pour davantage d’information, voir la notice nécrologique dédiée à Patmi, rédigée (en anglais) par Hendro Sangkoyo : http://wrm.org.uy/other-relevant-information/the-poetic-and-haunting-death-of-patmi-of-mt-kendeng-java-indonesia/.