Mouvement mondial pour les forêts tropicales

La compagnie autrichienne Andritz a reçu le prix infamant “Horreur de l’année 2013” pour sa participation à de grands projets désastreux

Le Network Social Responsibility (NeSoVe), un réseau d’ONG et de représentants de travailleurs, décerne le prix « Horreur de l’année » à des compagnies, des organisations, des institutions et des particuliers qui ont eu un comportement très irresponsable et indifférent aux atteintes à l’environnement ou à la société, se servant souvent de rapports très élaborés sur la responsabilité environnementale et sociale et faisant appel au lobbying et au mécénat. Ce prix infamant vise à révéler et à dénoncer ce comportement pour exiger que l’entreprise en soit responsable.

En 2013, le prix « Horreur de l’année » a été décerne à la compagnie autrichienne Andritz pour sa participation à la construction de trois barrages qui ont des effets épouvantables sur l’écologie et les droits de l’homme : Xayaburi au Laos, Belo Monte au Brésil, et Ilisu en Turquie. Les trois se trouvent dans des zones écologiquement sensibles, et dans les trois cas des dizaines de milliers de personnes ont dû quitter leurs foyers, souvent sous la menace des forces militaires ou policières.

La compagnie vient de signer des contrats pour un autre grand projet désastreux : l’usine de pâte à papier d’OKI, propriété de l’Asia Pulp & Paper, située au milieu des forêts tropicales de l’île indonésienne de Sumatra. La capacité nominale de cette usine devrait la mettre à la tête de la production mondiale de pâte à papier. Les communautés concernent craignent que soient pollués les fleuves des alentours, ce qui aurait de graves effets sur la pêche et l’agriculture, comme cela a déjà été le cas d’autres usines d’APP.

Voir le communiqué de presse d’ECA Watch Austria, http://www.schandfleck.or.at/wp-content/uploads/2014/01/ECA-Watch_PA_Andritz_Schandfleck_en_20140221.pdf.