Mouvement mondial pour les forêts tropicales

La Vía Campesina : l’agro-écologie est la pierre angulaire de la souveraineté alimentaire

La Vía Campesina International s’est réunie en Surin, Thaïlande, pour la première rencontre mondiale de l’agro-écologie et des semences paysannes, dans le but de partager des expériences et de formuler une stratégie et une vision sur l’agro-écologie et les semences.

En Thaïlande, les petits exploitants ont de plus en plus tendance à abandonner l’agriculture industrielle basée sur la révolution verte et à se tourner vers l’agro-écologie qui, d’après La Vía Campesina, est la pierre angulaire de la souveraineté alimentaire.

« Nous ne pouvons pas réaliser la souveraineté alimentaire si l’agriculture dépend d’intrants contrôlés par des entreprises, si l’impact de la technologie détruit notre mère la Terre, si nous ne nous opposons pas à la marchandisation et à la spéculation alimentaire et foncière, et si nous ne créons pas de meilleures conditions de vie pour tous ceux qui mettent à la disposition de nos communautés une alimentation saine et accessible », dit la déclaration de Surin.

L’agro-écologie est un instrument pour confronter les multinationales de l’agro-alimentaire et le modèle dominant d’agriculture tournée vers l’exportation ; c’est un élément essentiel de la construction de la justice sociale dans un nouveau système égalitaire qui ne soit pas dominé par le capital.

La Vía Campesina affirme : « l’agro-écologie permettra de nourrir les peuples. Il est temps de produire ! ».

Vous trouverez le texte intégral de la déclaration sur :http://viacampesina.org/fr/index.php/les-grands-ths-mainmenu-27/agriculture-paysanne-durable-mainmenu-42/725-declaration-de-surin-de-la-premiere-rencontre-mondiale-de-l-agroecologie-et-des-semences-paysannes