Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Lettre à la Commission interaméricaine des droits de l’homme

Lettre à la Commission interaméricaine des droits de l’homme, lui demandant d’exhorter l’État équatorien à respecter pleinement les mesures de précaution adoptées pour protéger la vie et l’intégrité personnelle des membres des peuples indigènes vivant en isolement volontaire dans le pays, en particulier ceux des groupes Tagaeri et Taromenane qui appartiennent aux Waoroni, et de protéger également les territoires qu’ils habitent. Les signataires de la lettre manifestent leur forte inquiétude face à la décision du gouvernement équatorien d’intensifier les activités d’extraction d’hydrocarbures à l’intérieur du parc national Yasuní, dans la zone intacte des blocs 31 et ITT. Ils demandent donc que soient arrêtées d’urgence les activités déjà entreprises dans ce bloc.

Signataires : Survival International, WRM (Mouvement mondial pour les forêts tropicales, CIMI (Consejo Indigenista Misionario), le conseiller indépendant en matière de peuples indigènes isolés, M. Antenor Vaz, et le journaliste M. David Hill.

La lettre figure en espagnol sur : http://wrmorg.uy/es/todas-las-campanas/carta-a-la-comision-interamericana-de-ddhh-por-la-explotacion-petrolera-en-el-yasuni-y-los-indigenas-en-aislamiento/.