Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Opposition à un pacte qui transformerait la région en un grand désert d’eucalyptus

Le 8 mars dernier, les paysans du MPA, du MST et du MMC, les Quilombolas, l’Union des travailleurs ruraux de Mucuri et de Montanha, les membres de la FETAES, de la Jeunesse et d’autres mouvements sociaux sont descendus dans les rues de Montanha (Espírito Santo) pour dénoncer l’existence d’un pacte entre des propriétaires terriens, le pouvoir public et les multinationales comme Fibria (ex Aracruz Celulose) qui implique de transformer la région en un grand désert d’eucalyptus. Au cours du rassemblement qui a eu lieu sur la place centrale, près de 1 000 femmes ont distribué des eucalyptus autour de la mairie et du siège des organismes publics, pour manifester leur opposition. On y a rendu hommage à Saturnino Ribeiro et Valdício Barbosa, deux camarades tombés dans le combat pour la terre dans cette région Après une marche, deux camions de vivres ont été distribués dans les quartiers périphériques de Montanha.

L’agro-industrie est la stratégie du capitalisme patriarcal à la campagne ! Nous devons le dénoncer et nous joindre à la lutte ! Assez de violence contre les femmes ! La réforme agraire est le seul moyen viable de produire des aliments sains pour les travailleurs et les travailleuses ! Tels ont été les mots d’ordre de la manifestation.

Source : MST de l’État d’Espirito Santo, Brésil