Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Pétition pour mettre Fin au Harcèlement d’une Femme qui Défend la Terre et l’Eau au Pérou: Oui à l’eau, non à la mine!

maxima-te-necessita-2

Au nord des Andes péruviennes, à Cajamarca, où les sources des fleuves, les forêts, la lande et ses rivières devraient être voués à la conservation, l’entreprise minière la plus grande d’Amérique du Sud, Yanacocha, essaie d’imposer un énorme projet au mépris des droits de la population. Pendant plus de dix ans, Máxima Chaupe et sa famille ont refusé de vendre leurs terres à l’entreprise, raison pour laquelle ils ont été brutalement agressés en plusieurs occasions. Un juge a condamné Máxima à deux ans et huit mois de prison, et à payer à l’entreprise minière 5 500 sols à titre de réparation pour l’usurpation supposée de ses terres. Une campagne de signatures a été organisée, pour remettre aux autorités péruviennes compétentes une lettre du Réseau latino-américain de femmes.

Afin signer la pétition pour mettre fin au harcèlement et à la violence à l’égard de Máxima, veuillez visiter www.salvalaselva.org/mailalert/965/condenada-por-empresa-minera-maxima-es-inocente.