Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Pérou : les Matsés, derniers chamans de la forêt amazonienne qui résistent à une transnationale

PEM_Peru_th

Les indigènes Matsés luttent pour éviter que la société pétrolière canadienne Pacific Rubiales, propriété du groupe Soros, détruise leur territoire et mette en péril leur vie et leurs forêts. Un des champs de l’entreprise, situé sur la frontière du Brésil, se trouve dans une zone qui a été proposée comme Réserve nationale, censément pour protéger les autochtones. Un autre a été démarqué en le superposant au territoire dont les Matsés sont formellement propriétaires. Pourtant, les Matsés sont toujours sur le pied de guerre. «Nos ancêtres nous ont toujours dit que les étrangers provoquaient des conflits. Comme à l’époque de la fièvre du caoutchouc, ils vont revenir pour causer des conflits entre nous. Allez dire au monde entier que les Matsés restent fermes dans leur opposition à l’entreprise pétrolière. Nous ne voulons pas qu’elle envahisse notre terre…!».

Voir ici l’article complet en espagnol: http://www.soldepando.com/los-matses-ultimos-chamanes-del-bosque-amazonico-que-resisten-a-una-trasnacional/.