Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Les peuples indigènes. Leurs forêts, leurs luttes et leurs droits

Parmi les articles parus dans le bulletin électronique mensuel du Mouvement mondial pour les forêts tropicales (World Rainforest Movement), ce livre rassemble ceux qui ont trait aux peuples autochtones et à leurs luttes pour la défense de la forêt. Ces peuples sont les gardiens de la forêt, et personne n’a plus intérêt qu’eux à assurer la conservation de ce qui a toujours été leur foyer, partie intégrante de leur culture et source de leur subsistance. Une place importante est accordée dans ce recueil à la situation particulière des peuples indigènes qui vivent encore en isolement volontaire, pour essayer de contribuer à la protection de leurs droits.

La plupart des articles ont été rédigés en étroite collaboration avec le Programme pour les peuples des forêts (Forest Peoples Programme), avec les organisations de peuples autochtones et avec d’autres personnes et membres d’organisations qui défendent les droits de ces
peuples. Le niveau d’analyse et de détail varie donc beaucoup d’un article à l’autre, du fait de la multiplicité des auteurs.

Malgré cette variété, tous les articles reflètent les espoirs et les combats des peuples autochtones et témoignent de l’importance que revêt la collaboration extérieure pour la réalisation de leurs objectifs. Nous espérons que ce livre permettra à davantage de personnes et d’organisations soucieuses de la conservation des forêts de comprendre que les peuples autochtones y jouent un rôle essentiel, et qu’il faut donc les aider à défendre leur droit de rester leurs gardiens. Les nombreuses sources d’information utilisées pour la rédaction des divers articles sont citées dans la section Références. Ceux qui souhaiteront y accéder pourront le faire aussi à travers la section « bulletin » de notre site web, en choisissant l’année et le mois correspondant à l’article en question.

La responsabilité de cette publication est partagée par Ricardo Carrere, éditeur du bulletin et coordinateur international du WRM, et par les nombreuses personnes et institutions qui y ont contribué par des articles ou par les informations nécessaires à leur rédaction. Le WRM est seul responsable de toute erreur éventuelle.

Les peuples indigènes. Leurs forêts, leurs luttes et leurs droits