Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Amazonie : les routes et les autoroutes sont les axes de la déforestation

L’étude « Amazonía en la encrucijada » (« L’Amazonie à la croisée des chemins ») du réseau Red Amazónica de Información Socioambiental Georreferenciada (RAISG) présente une vue d’ensemble de la pression exercée par les voies de communication au Brésil, en Bolivie, en Colombie, en Équateur, au Pérou et au Venezuela. Selon le rapport, sur les 136 000 kilomètres de longueur de route cartographiés dans la région, au moins 26 000 kilomètres se trouvent à l’intérieur de zones naturelles protégées et de territoires autochtones. Par exemple, selon le rapport, en Amazonie brésilienne, la majeure partie de la déforestation a lieu à proximité immédiate des routes. Le rapport suggère de plus que cette tendance est à la hausse. Pour en savoir plus, lire (en espagnol) ici.