Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Déclaration internationale en solidarité avec les peuples honduriens face à l’expansion des plantations de palmier dans leurs territoires

Rec_ Honduras

Les représentants d’organisations de divers pays d’Amérique latine et de réseaux internationaux, réunis à La Ceiba, Honduras, ont constaté grâce aux témoignages locaux la grave situation dans laquelle se trouvent les communautés paysannes, indigènes et garifunas à cause de l’avancée vorace de la monoculture du palmier africain. Les peuples dénoncent les graves violations des droits de l’homme, le dépouillement et le déplacement, la criminalisation de la lutte pour la défense des territoires et les menaces et persécutions qu’on leur fait subir depuis plusieurs années pour favoriser les intérêts des entreprises, au détriment des droits collectifs. L’Alliance pour la biodiversité, les Amis de la Terre Amérique latine et Caraïbes, le Mouvement mondial pour les forêts tropicales, le Réseau contre la monoculture d’arbres en Amérique latine et la UITA régional Amérique latine sonnent l’alerte face à la gravité de la situation et réclament au gouvernement hondurien qu’il reconnaisse à ces peuples leurs droits territoriaux et ancestraux.

Pour lire le texte intégral de la déclaration, voir.