Mouvement mondial pour les forêts tropicales

La violence du carbone: les impacts des plantations de Green Resources en Ouganda

Rec_LaViolenciaDelCarbono_th

Un nouveau rapport de l’Oakland Institute utilise le terme ‘violence du carbone’ pour décrire les répercussions des plantations de Green Resources sur les communautés ougandaises et leur environnement. Green Resources est une société norvégienne qui exploite 41 000 hectares de plantations au Mozambique, en Tanzanie et en Ouganda. Ces plantations, certifiées par le FSC, sont utilisées pour fabriquer des produits en bois et pour générer des crédits carbone. Le rapport a constaté qu’un nombre indéterminé de personnes (entre 8 000 et 40 000) «voient leurs moyens d’existence profondément perturbés, et beaucoup d’entre elles ont été expulsées de force». En plus d’avoir perdu l’accès à la terre, les villageois signalent que l’eau et la terre ont été polluées par les produits chimiques utilisés dans les plantations.

Voir l’article en anglais sur http://www.redd-monitor.org/2014/11/04/carbon-violence-the-impact-of-green-resources-carbon-plantations-in-uganda/, et le rapport complet en anglais sur http://www.oaklandinstitute.org/darker-side-green.