Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Les enfants confrontés aux expulsions provoquées par des projets financés par la Banque mondiale

PeA_childrenUn article du Food and Environment Reporting Networkrapporte les résultats d’une enquête sur les victimes cachées des projets de développement financés par la Banque mondiale. L’enquête révèle que les expulsions, la perte des revenus familiaux et d’autres épreuves associées à la construction de barrages et de routes et à d’autres projets peuvent être particulièrement nuisibles aux jeunes. Le cas d’un enfant indonésien de 9 ans qui a subi le traumatisme de l’expulsion montre que les expulsions peuvent avoir des effets psychologiques de longue durée sur les enfants, qui s’accompagnent de syndromes post-traumatiques. D’après l’article, les recherches ont montré que les enfants dont les familles ont été obligées de se réinstaller courent davantage le risque de souffrir de maladies, de la faim et de l’absence d’éducation. Malgré les déclarations publiques de la Banque mondiale sur ses activités pour améliorer l’éducation ou diminuer la mortalité des enfants, le fait est que la Banque est aussi en train d’accroître son soutien financier aux barrages, aux plantations de palmiers à huile et à d’autres projets d’envergure qui risquent fort de déplacer un nombre considérable de personnes.

L’article en anglais est disponible sur :
http://thefern.org/2015/10/children-left-vulnerable-by-world-
bank-amid-push-for-development/?utm_source=People+and+
Forests+E-News&utm_campaign=91780ed9a5-People_
and_Forests_E_News_Oct15&utm_medium=email&
utm_term=0_45977cdcf4-91780ed9a5-399259537