Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Que les terres restent locales. Reprenons leur gouvernance au marché

Rec_KeepingLandLocal_th

Composé d’une série d’articles, ce rapport de l’organisation Focus on the Global South révèle comment les sols, les forêts et l’eau sont à présent confisqués et enfermés à des fins diverses: l’agriculture industrielle, les plantations d’arbres, l’hydroélectricité, les industries extractives, le tourisme, l’infrastructure, les affaires immobilières, les Zones économiques spéciales et, tout simplement, le profit financier grâce à la création de nouveaux marchés. En règle générale, les populations locales perdent leurs moyens d’existence, leurs foyers, leur culture, leur identité et l’accès aux réserves naturelles d’aliments; elles sont expulsées ou réinstallées de force, et souvent poussées à dépendre d’emplois précaires et mal payés. En présentant les dangers qui pèsent sur les forêts comme des dangers pour les «bien communs du monde», ceux qui n’ont aucune obligation ou responsabilité locale pourraient s’emparer de leur gestion, dépossédant ainsi les populations locales de leur droit de prendre collectivement les décisions concernant les terres et les écosystèmes qui nourrissent leur vie.

Le rapport complet en anglais figure sur: http://focusweb.org/sites/www.focusweb.org/files/LandStrugglesIII_HIRES.pdf.