Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Thaïlande: les peuples des forêts ont besoin d’une voix

Rec_ThailandEn Thaïlande, les gouvernements militaires et civils définissent les forêts comme «une étendue sauvage inhabitée», sans tenir aucun compte du fait que les forêts tropicales ont toujours été habitées par des communautés autochtones et paysannes. La loi a qualifié ces habitants d’envahisseurs clandestins, autorisant l’expulsion forcée comme première mesure pour «préserver la terre» ce qui s’est traduit souvent par l’établissement de plantations industrielles. Les fonctionnaires forestiers ont intensifié les mesures de répression contre les communautés qui réclament un changement de la gestion des forêts, et l’ambitieux projet de reboisement du gouvernement risque de donner lieu à des expulsions forcées encore plus nombreuses que précédemment.

Pour lire l’article complet (en anglais).