Mouvement mondial pour les forêts tropicales




Certification

La certification volontaire est un phénomène promu par la FAO dans les années 90, avec l’appui des entreprises et des gouvernements comme une solution à la déforestation. Basé autour d’un corpus de principes et de critères, les systèmes de certification tentent de garantir au consommateur que les produits sont issus de zones dites de “gestion forestière responsable”. Dans certains cas, sont aussi inclues la gestion des plantations industrielles d’arbres lesquelles sont dites inoffensives pour la société et l’environnement. Pourtant, le fait de déclarer que des centaines de milliers d’hectares de monocultures ou de “concessions forestières” sont durables et responsables, en apposant des étiquettes sur des produits, ne suffit pas à rendre ces activités responsables et durables sur le terrain. Et pourtant, il a été clairement établi, documentsà l’appui, qu’au cours de multiples opérations de certification, les conflits entre les communautés dépendantes des forêts, la réduction de la biodiversité et la destruction des forêts continue de perdurer. Aujourd’hui, le FSC (pour les plantations de pâte à papier et de bois, mais aussi dans les forêts) et le RSPO (dans les plantations de palmiers à huile) sont les principaux systèmes de certification liés aux plantations industrielles d’arbres.

Nouvelles

Livres et rapports

Actions

Les articles du bulletin WRM

Réunions et événements

Autres informations pertinentes