Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Les plantations de palmiers à huile sont très nuisibles pour la population et les territoires d’Amérique centrale

rec_palma-cuadrada

La forte demande d’huile de palme est en train de provoquer la prolifération des plantations de palmiers à huile dans le monde entier, et surtout en Amérique centrale. À leur tour, ces plantations accélèrent la destruction de l’environnement, l’exploitation de la main-d’oeuvre agricole et le déplacement des agriculteurs que pratiquent de grandes entreprises, souvent financées par les banques de développement. Au cours d’une réunion à Washington DC organisée pour dénoncer les violations des droits de l’homme en Amérique centrale, la chaîne de télévision TeleSur a produit une courte vidéo sur les conséquences des plantations de palmiers à huile pour les petits agriculteurs et les peuples indigènes. Cette vidéo est disponible (en anglais) sur :
https://grassrootsonline.org/blog/newsblogpalm-oil-plantations-displace-communities-central-america-video-tells-story

Une autre vidéo dont le narrateur est Saul Paau, un leader communautaire des Q’eqchi’ Mayan, décrit la dévastation environnementale et sociale provoquée par l’industrie de l’huile de palme au Guatemala, ainsi que l’écocide commis en 2015 dans le bassin du fleuve La Pasión et l’accaparement permanent de terres de la société REPSA. Vous trouverez ici la vidéo en espagnol, avec des sous-titres en anglais :
https://www.youtube.com/watch?v=-XKXvHrL-GY&app=desktop

Vous pourrez regarder également une vidéo en espagnol sur l’histoire et les effets des plantations de palmiers à huile au Honduras, produite par l’Organisation fraternelle noire du Honduras (OFRANEH) :
https://www.youtube.com/watch?v=3LSUABBeR6Q&feature=youtu.be