Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Contre la mainmise des entreprises sur Rio+20

En avril dernier, nous avons diffusé l’appel de plusieurs organisations de la société civile et mouvements sociaux internationaux à signer une déclaration et à adhérer à la campagne qui vise à récupérer l’ONU en tant que forum des peuples, en s’opposant à la capture industrielle de cet organisme et de Rio+20.

Plus de 335 organisations ont uni leurs voix à cet appel. La diffusion se poursuit et, sans aucun doute, ce nombre continuera de grandir à mesure qu’on approche de Rio+20, où les revendications contenues dans la déclaration seront divulguées.

L’appel s’est élargi maintenant, pour donner à chacun la possibilité d’appuyer ce mouvement qui vise à libérer l’ONU de la mainmise des entreprises. Les Amis de la Terre International ont mis en route une action par courrier électronique, qui consiste à envoyer une lettre au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, l’exhortant à prendre des mesures pour mettre fin à l’influence des entreprises.

Nous pouvons contribuer à divulguer cette action et à faire pression sur l’ONU, pour faire en sorte que notre appel à résister à la mainmise industrielle ne soit pas ignoré à Rio.

Vous trouverez l’action par courrier électronique à l’adresse http://www.foei.org/fr/get-involved/take-action/liberons-l2019onu-de-la-capture-industrielle?set_language=fr