Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Couloirs de résistance contre les oléoducs et les gazoducs

PeA_Corridors_of_resistance - copia
 Le campement des Unist’ot’en, dans le nord-est de la Colombie britannique, au Canada, maintient depuis 2011 un check-point pour contrôler l’accès à leur territoire, afin d’empêcher la mise en œuvre des plans du gouvernement et de l’industrie d’y construire plusieurs gazoducs et oléoducs. Ces installations font partie d’un couloir énergétique qui permettra de débloquer les vastes réserves de sables bitumineux et de transporter le gaz de schiste, avec des implications désastreuses pour les communautés, l’habitat local et le climat. Le campement a été installé pour résister à ces projets, pour défendre les sources sacrées et les saumons qui s’y reproduisent, et pour maintenir l’autonomie de la population. Une vidéo du réseau EJOLT (un projet de recherche de la société civile et d’organisations universitaires pour la justice écologique) révèle que le campement des Unist’ot’en est en train de réussir à maintenir sous terre des millions de barils de combustibles fossiles. Le campement est toujours en état d’alerte, du fait des nombreuses incursions des entreprises qui essaient de construire les pipelines. Comme on voit sur la vidéo, les Unist’ot’en font partie d’un « couloir de résistance » constitué par de nombreux mouvements pour la justice, de plus en plus décidés à prendre les mesures nécessaires pour éviter les projets énergétiques extrêmes, et qui sont en train de construire la souveraineté énergétique.

La vidéo (en anglais) est disponible sur :
https://www.youtube.com/watch?v=ZDR1l_Xw7ts&feature=youtu.be.
Cette vidéo accompagne le rapport d’EJOLT, “Climate Justice: Refocusing resistance for climate justice. COPing in, COPing out and beyond Paris”, que vous trouverez à l’adresse:
http://www.ejolt.org/2015/09/refocusing-resistance-climate-justice-coping-coping-beyond-paris/.