Mouvement mondial pour les forêts tropicales

De Dakar à Tunis: déclaration contre l’accaparement d’eau et de terres

Pea_Dakar_TunisiaLe Forum social africain qui eut lieu à Dakar en octobre 2014 a publié une déclaration contre l’accaparement d’eau et de terres, qui affirme que «l’accaparement de terres s’accompagne toujours de l’accaparement d’eau». Pendant le Forum social mondial réuni à Tunis en mars 2015, le dialogue entre les organisations africaines a continué, avec des mouvements et des organisations du monde entier, afin d’accroître cette convergence. La privatisation des installations et de la gestion de l’eau, la pollution de l’eau provoquée par les mines, l’expulsion de communautés pour la construction de barrages, la militarisation de l’accès aux points d’eau, la dépossession des moyens d’existence des pêcheurs et des bergers et la pénalisation de la pénurie d’eau sont quelques exemples de ce qui se passe lorsque l’eau est accaparée. Les organisations appellent la société civile et les mouvements sociaux du  monde entier à participer à cette discussion, afin de renforcer cette déclaration et d’adhérer à ses réclamations.
Voir l’article complet (en anglais) sur:http://farmlandgrab.org/24085.