Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Déclaration contre la deuxième usine de pâte à papier UPM en Uruguay

À la fin du mois de juillet 2019, UPM a confirmé la construction d’une deuxième usine de pâte à papier en Uruguay. Ce mégaprojet permettra de produire jusqu’à 2,33 millions de tonnes de cellulose par an, qui s’accompagneront de dommages environnementaux, sociaux et culturels considérables. Aucun « permis social » d’exploitation n’a été accordé à ce projet. Plusieurs organisations sociales, groupes de citoyens locaux et autres parties prenantes ont exprimé leurs préoccupations quant à la manière dont ce mégaprojet affectera leur vie. Ces inquiétudes n’ont pas été correctement prises en compte par le processus de consultation publique. La dernière version du contrat autorise UPM à se retirer moyennant un préavis d’un an, sans justification et sans conséquences matérielles. Lisez la déclaration ici.