Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Harcelés par une entreprise d’huile de palme, des villageois thaïlandais défendent leurs terres

En novembre 2012, deux femmes ont été retrouvées mortes aux abords d’une plantation de palmiers à huile. Ces morts ont été perçues comme un avertissement clair à l’intention du village de Klong Sai Pattana, dans le Surat Thani, dans le sud de la Thaïlande. Les victimes avaient passé les quatre dernières années à se battre contre une entreprise d’huile de palme, Jiew Kang Jue Pattana Co. Ltd, dans un conflit foncier qui avait englouti cette petite communauté d’environ 70 familles. Pendant des décennies, Jiew Kang Jue Pattana Co. Ltd a occupé illégalement et cultivé des palmiers à huile sur 168 hectares de terres. Ne possédant pas de titre foncier ou de document juridique, l’entreprise n’avait pas été inquiétée avant que sa présence n’attire l’attention de la Fédération des paysans du sud de la Thaïlande (SPFT), qui apporte son aide aux agriculteurs sans terres. Les villageois ont refusé de céder à l’intimidation et ont résisté à leur éviction des terres, malgré une opposition continuelle à leur présence et une violence constante à leur égard de la part de personnes qu’ils pensent embauchées par l’entreprise d’huile de palme. Voir un article de l’agence de presse Aljazeera (en anglais) sous le lien suivant :

http://www.aljazeera.com/indepth/features/2017/06/harassed-palm-oil-company-thai-village-defends-land-170605105935706.html

Et une vidéo (en thaï avec sous-titres en anglais) sous ce lien :

https://vimeo.com/214136850