Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Inde : des personnes sont expulsées pour “sauver les tigres”

khadiaAvec des arguments semblables à ceux qu’on utilise pour expulser les habitants des zones de conservation afin d’y mettre en œuvre des projets REDD, comme c’est le cas de Sengwer au Kenya [voirhttp://wrm.org.uy/all-campaigns/your-support-in-needed-the-sengwer-people-in-kenya-is-being-forcibly-evicted-from-its-territory/], plusieurs communautés indigènes établies dans les réserves de tigres de l’Inde risquent d’être expulsées de leur territoire d’une minute à l’autre, sous prétexte de « conserver les tigres ».

Survival a rapporté que les Khadia, de la Réserve de tigres de Similipal, ont déjà été expulsés et vivent maintenant dans de très mauvaises conditions, s’abritant sous des bâches en plastique, et qu’ils n’ont pas reçu les indemnités promises.

D’autres tribus de la Réserve de tigres d’Odisha, Inde orientale, qui ont coexisté avec la faune forestière pendant des générations, sont en train de subir des harcèlements et des pressions de la part des gardes forestiers qui veulent les obliger à quitter la réserve, malgré leurs appels désespérés pour qu’on les laisse rester sur leurs terres.
http://www.survivalinternational.org/news/10239