Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Inde : le Parlement viole les droits des habitants des forêts et encourage l’expansion des plantations

PeA_India
Le Parlement indien a adopté ce mois de juillet le Fonds d’afforestation compensatoire, mieux connu sous le nom de Projet de loi CAMPA, qui vise à affecter des fonds considérables à la promotion d’énormes plans de « boisement », c’est-à-dire à des plantations industrielles d’arbres. Des mouvements sociaux et des organisations de l’Inde critiquent vigoureusement ce projet de loi, car il met en danger l’application de la Loi sur les droits forestiers, une loi fondamentale qui reconnaît les droits des peuples des forêts et qui permet aux institutions villageoises de gouverner leurs propres forêts et toutes les autres forêts dont ils dépendent. En vertu de cette loi, les institutions communautaires peuvent arrêter tout projet qui porte atteinte à leur patrimoine culturel ou naturel, et prendre des mesures pour protéger et conserver les forêts, la faune, la flore et la biodiversité. Vous pourrez lire la déclaration en anglais de l’AIFFM (All India Forum of Forest Movements) à l’adresse :
http://iphrdefenders.net/india-campa-bill-passed-forest-communities-india-today-stands-betrayed-political-class.