Mouvement mondial pour les forêts tropicales

La justice ordonne à l’entreprise chilienne Arauco de restituer des terres à une communauté mapuche

Le 28 septembre, la justice chilienne a statué en faveur de la communauté Ignacio Huilipán, située dans la commune de Contulmo, région du Bio Bio, en ordonnant que la société Forestal Arauco (l’ancienne Forestal Celco SA) restitue 97 hectares de terres usurpées il y a plusieurs décennies pour l’expansion de ses monocultures d’arbres. Le tribunal a accusé Arauco d’avoir tenté de mauvaise foi de s’attribuer la propriété du terrain et a reconnu le « titre foncier de Merced » * de 1904 que réclamait la communauté. Voir ici.

Forestal Arauco ne s’est pas prononcée sur l’usurpation de terres et a seulement présenté un recours en appel de l’ordre qui décrète le paiement du coût du procès et de la demande d’indemnisation consécutive pour les dommages causés à la communauté au cours des dernières décennies. Voir ici.

(*) Titres de propriété remis par l’État aux communautés mapuches de 1884 à 1929.