Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Non à ProSAVANA et MATOPIBA. Solidarité avec les populations du Mozambique et du Brésil !

Des mouvements de paysans et des organisations de la société civile du Mozambique, du Brésil et du Japon se sont réunis à Tokyo (Japon) en novembre 2018 pour la quatrième Conférence triangulaire des peuples contre ProSAVANA. La déclaration finale de la Conférence « dénonçait le programme capitaliste de l’agro-industrie consistant à éliminer l’agriculture paysanne sur nos territoires, illustré par des programmes tels que ProSAVANA au Mozambique ou MATOPIBA au Brésil, qui sont promus par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), alliée au capitalisme financier et aux gouvernements de ces pays. » La déclaration appelle à la solidarité avec les populations du corridor de Nacala au Mozambique et avec celles du Cerrado brésilien. En savoir plus (en anglais et en portugais).