Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Une enquête de la BBC révèle le nombre des victimes de la politique de ‘tirer pour tuer’ dans les réserves de tigres de l’Inde

Dans le monde entier, les peuples indigènes subissent des arrestations, des harcèlements, la torture et la mort au nom de la conservation de la nature. Le parc national Kaziranga de l’Inde n’est qu’un exemple notoire de cette pratique inhumaine. Cinquante personnes ont été exécutées de façon extrajudiciaire par des gardes du tristement célèbre parc national au cours des trois dernières années. Les membres des tribus risquent d’être blessés, battus, torturés et abattus par des fonctionnaires du parc fortement armés et qui tirent pour tuer. L’année dernière, les gardes ont tiré sur un garçon de 7 ans qui est maintenant estropié à vie. Cette violence a lieu au nom de la conservation. De grandes organisations écologistes comme le WWF, la Wildlife Conservation Society, The Nature Conservancy et Conservation International, entre autres, ont ignoré les demandes qu’elles ont reçues de condamner cette pratique. Davantage d’information (en anglais) :

http://www.conservation-watch.org/2017/03/10/indias-kaziranga-national-park-and-the-streisand-effect/

Les fusillades dans le parc national Kaziranga ne sont pas des cas isolés, comme le montre le film The Tiger Game. Le gouvernement indien a annoncé son projet d’appliquer cette politique dans les réserves de tigres de tout le pays. Le film The Tiger Game (Le jeu du tigre) de l’activiste et cinéaste Soumitra Ghosh montre que la situation dans le parc national Kaziranga n’est pas un incident isolé, et que la même politique est déjà appliquée dans la réserve de tigres de Buxa au Bengale-Occidental. Le film passe en revue des cas multiples mais coïncidents d’exploitation, de cruauté et d’injustice, et les meurtres atroces de membres des tribus commis par des employés du service forestier au nom de la conservation de la faune. Le film (en anglais) est disponible à l’adresse https://vimeo.com/124188855.

Merci d’adhérer à l’action de Survival International qui appelle les autorités gouvernementales de l’Inde à mettre fin à la pratique de tirer pour tuer dans les zones protégées : http://www.survivalinternational.org/emails/shoot-on-sight.