Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Brochure: 12 tactiques utilisées par les sociétés productrices d’huile de palme pour s’emparer des terres communautaires

La brochure « Promettre, diviser, intimider, contraindre : 12 tactiques utilisées par les sociétés productrices d’huile de palme pour s’emparer des terres communautaires » a été publiée aujourd’hui par GRAIN, le Mouvement Mondial pour les Forêts Tropicales (WRM) et une Alliance d’organisations communautaires et locales unies contre les plantations industrielles de palmiers à huile en Afrique de l’ouest et centrale. Parmi ces organisations se trouvent le RADD, SEFE, Synaparcam du Cameroun, Muyissi Environnement du Gabon et ERA/Community Forest Watch du Nigeria.

L’objectif est de soutenir les communautés qui souhaitent renforcer leur résistance et mieux se préparer pour faire face aux sociétés et les empêcher d’implanter des plantations industrielles de palmiers à huile sur leurs terres. Ce livret est disponible en anglais et en français. Pour télécharger et partager la brochure, suivez ce lien.

>> Télécharger et partager la brochure : Français // anglais

Quel que soit l’endroit où elles interviennent, les sociétés productrices d’huile de palme utilisent des tactiques très similaires pour essayer de s’emparer des terres des communautés. Sachant qu’elles peuvent compter sur le soutien des autorités gouvernementales et de politiciens de haut niveau, les sociétés font régulièrement des promesses qu’elles n’ont pas l’intention de tenir. Elles essaient de réduire au silence et de marginaliser ceux qui s’opposent à leurs projets. Elles créent des divisions au sein des communautés.

Le cas échéant, elles utilisent la coercition, l’intimidation et le harcèlement. Elles vont même jusqu’à faire assassiner des opposants à leurs activités. Les villageois, en particulier dans les endroits reculés, pensent souvent qu’ils sont les seuls à être visés par ce type de violence, d’intimidation et d’accaparement des terre. Les représentants de la communauté peuvent croire dans un premier temps aux promesses de la société agroindustrielle parce qu’ils n’ont pas connaissance des expériences vécues par d’autres communautés.

En réalité, la violence, notamment la violence et la violence sexuelle à l’égard des femmes, est indissociable du modèle des plantations industrielles et les tactiques utilisées par les sociétés pour s’emparer de terres communautaires ont été peaufinées par des années d’expérience à travers le monde.

Il est important que la communauté parle d’une seule voix

Cette brochure décrit les principales tactiques utilisées par les sociétés pour s’emparer des terres communautaires. Elle aborde des questions telles que :

– Comment les sociétés peuvent-elles amener les communautés à accepter de leur céder le contrôle de leurs terres ?
– Pourquoi les promesses trompeuses faites par la société concernant la création d’emplois locaux ou de structures de santé et d’éducation sont-elles si efficaces pour convaincre les communautés de la laisser occuper leurs terres ?
– Que peuvent faire les communautés pour mettre fin au vol de leurs terres et à la destruction des sources d’eau locales, des ruisseaux, des rivières, des forêts et des autres lieux qui sont affectés par les plantations ?
– Que peuvent faire les communautés dans des situations où la société s’est déjà emparée de leurs terres ?
– Et, pourquoi les projets promus par certaines gouvernements et sociétés, dans lesquels les agriculteurs font du palmier à huile pour la société dans le cadre d’un contrat, se traduisent-ils par un endettement et un appauvrissement pour les agriculteurs participants ?

Cette brochure n’est pas un manuel détaillé qui, s’il était suivi à la lettre, empêcherait une société de créer une plantation sur les terres communautaires. L’objectif de cette brochure est d’aider les communautés qui veulent renforcer leur résistance et mieux se préparer à empêcher les sociétés de mettre en place des plantations industrielles de palmiers à huile sur leurs terres. Si une communauté entend parler d’expériences communautaires à d’autres endroits, elle sera en mesure d’identifier plus facilement les tactiques de la société. Elle peut alors discuter rapidement de différentes ripostes, de sorte que si un mode de résistance aux projets de la société échoue, la communauté puisse persévérer et essayer une méthode différente, tout en étant prête à faire face à de nouvelles tactiques de la société.

Nous espérons que ces descriptions des tactiques des sociétés inciteront d’autres personnes à planifier, préparer et préserver l’unité de leur communauté, et à établir des alliances avec des communautés voisines et des réseaux régionaux ou internationaux.

Le travail sur cette brochure est amené à se poursuivre. Les commentaires et les suggestions de changement sont les bienvenus.

GRAIN et WRM

>>> Télécharger et partager la brochure : Français // anglais

INDEX

Introduction
Les sociétés se préparent avant de prendre le contrôle des terres – les communautés doivent se préparer à résister
Il est important que la communauté parle d’une seule voix
Tactiques utilisées par les sociétés pour accéder aux terres communautaires
Tactique 1 : Obtenir l’accord et le soutien de responsables gouvernementaux de haut niveau
Tactique 2 : Obtenir le soutien des élites locales et de personnes de confiance de la communauté
Tactique 3 : Obtenir le ralliement des chefs ou les soumettre à des pressions pour que des terres communautaires soient mises à disposition des plantations de la société
Tactique 4 : Promettre des emplois, une amélioration des routes, des écoles, des établissements de santé
Tactique 5 : Organiser des réunions communautaires pour donner l’apparence
d’un consentement de la communauté
Tactique 6 : Réduire au silence les opposants locaux au projet de plantation
Tactique 7 : Exclure et marginaliser les femmes | Encadré : Les violences contre les femmes dont ne parlent jamais les sociétés
Tactique 8 : Fausses signatures, falsification de documents et refus de fourniture de documents aux villageois
Tactique 9 : Utiliser des titres fonciers et des relevés cadastraux frauduleux
pour prendre le contrôle de terres communautaires
Tactique 10 : Promettre une amélioration de la sécurité alimentaire mais créer l’insécurité alimentaire
Tactique 11 : Promouvoir l’agriculture contractuelle avec les petits exploitants en les présentant comme une opportunité de « devenir riche avec des plantations de palmiers à huile industriels »
Tactique 12 : Utiliser un partenariat avec des ONG de conservation et des labels « Huile de palme durable » pour se créer une image « verte » | Huile de palme conflictuelle certifiée RSPO
Les sociétés à l’origine de l’expansion des plantations industrielles de palmiers à huile en Afrique occidentale et centrale
1 Qui est derrière la société ?
2 Qui finance la société et ses projets d’expansion ?
3 À qui la société va-t-elle vendre son huile de palme ?
4 Les sociétés productrices d’huile de palme ne sont pas des organismes de bienfaisance.
Les dommages environnementaux et l’exploitation des travailleurs sont la marque de fabrique des grandes plantations de palmiers à huile
Pour en savoir plus

>>> Télécharger et partager la brochure : Français // anglais