Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Une étude établit un lien entre la monoculture de l’eucalyptus et la pénurie d’eau dans l’État du Minas Gerais, au Brésil

Près de cinquante ans après le début de sa mise en place, la monoculture de l’eucalyptus est devenue le facteur majeur de la détérioration des ressources hydriques dans la zone semi-aride du Minas, selon le technicien Walter Viana, responsable du Contrôle de l’environnement de la Direction générale de l’environnement et du développement durable du Nord du Minas et auteur d’une thèse sur la désertification dans la région. Les organisations écologistes défendent l’interdiction de nouvelles plantations dans la région afin de lutter contre le déficit hydrique provoqué par la culture de cet arbre. Lire cet article (en portugais) ici :
https://www.em.com.br/app/noticia/gerais/2017/11/27/interna_gerais,919749/estudo-liga-monocultura-de-eucalipto-a-falta-d-agua-no-semiarido-em-mg.shtml
Voir aussi le rapport du WRM « Impactos de las plantaciones industriales de árboles sobre el agua » en portugais et en espagnol.
PO : http://wrm.org.uy/pt/files/2016/10/Impactos-en-el-agua-de-las-plantaciones-industriales-de-%C3%A1rboles-PORTUGUES.pdf
ES : http://wrm.org.uy/wp-content/uploads/2016/10/Impactos-en-el-agua-de-las-plantaciones-industriales-de-%C3%A1rboles-1.pdf