Mouvement mondial pour les forêts tropicales




WRM bulletins

Bulletin Numéro 140 – Mars 2009

Télécharger sous pdf

LE THÈME CENTRAL DE CE NUMÉRO : LES FEMMES PARLENT DES PLANTATIONS

Les populations des pays du Sud sont les victimes de la prolifération des plantations d’arbres en régime de monoculture, et les femmes en sont les plus affectées. Au cours des derniers mois, le WRM et les Amis de la Terre International ont organisé ensemble trois ateliers auxquels ont participé les femmes du pays : un en Asie (en Papouasie-Nouvelle-Guinée), un en Afrique (au Nigeria) et un en Amérique latine (au Brésil). La raison principale de ce choix est que, dans tous ces pays, les cas étudiés avaient quelque chose en commun : la participation directe ou indirecte de l’Union européenne à la propagation de ce type de plantations.

L’importance de la participation de l’UE dans les trois cas vient du fait que, dans le Nord industrialisé, l’Union européenne est peut-être celle qui a adopté le plus de politiques concernant l’égalité entre les sexes, applicables autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Nous avons donc considéré qu’il convenait de documenter la contradiction entre la lettre de ces politiques et les résultats d’autres politiques européennes qui ont un impact spécifique sur les femmes du Sud.

Bien entendu, les conclusions sont applicables aussi à des politiques et des entreprises d’autres pays, du Nord et du Sud, qui participent à la promotion de la monoculture d’arbres.

Le WRM et le programme ‘Forêts et diversité biologique’ des Amis de la Terre International remercient toutes les femmes qui ont participé aux ateliers et qui nous ont fait part de leurs expériences. Nous souhaitons aussi profiter cette date symbolique – le 8 mars, Journée internationale de la femme – pour rendre hommage au courage des innombrables femmes qui réagissent et font entendre leur voix.

NOTRE OPINION

L’UNION EUROPÉENNE CONTRE L’AUTONOMIE DES FEMMES

OUTILS POUR L’ACTION