Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Cameroun : appel à l’action contre Herakles Farms

camerunDans le contexte du transfert massif de terres en concession qui a eu lieu au Cameroun au cours des cinq dernières années, une décision présidentielle a octroyé en 2013 à la société états-unienne Herakles Farms presque 20 000 hectares de terres indigènes pour la réalisation d’une plantation industrielle de palmiers à huile, en ignorant l’opposition de longue date de la population et des organisations locales à ce projet qui détruirait une zone de forêt dense. L’initiative a donné lieu, en décembre 2013, à un « appel à l’action » international qui a réuni de nombreuses adhésions, pour exiger du président l’annulation de la décision.

Greenpeace organise maintenant un nouvel « appel à l’action » pour condamner et stopper la commercialisation de bois de Herakles. Un communiqué de presse du 27 mai dernier dénonce que Herakles Farms « essaie de sauver sa désastreuse situation financière » et qu’elle a « soudoyé des fonctionnaires gouvernementaux pour obtenir l’autorisation d’exporter du bois illégalement coupé, afin de pouvoir créer une plantation de palmiers à huile dans la région sud-ouest du pays ».
http://www.greenpeace.org/africa/fr/joignez-vous-a-nous/Stop-the-Chainsaws/Arretez-les-tronconneuses-/