Mouvement mondial pour les forêts tropicales

La résistance africaine aux appropriations foncières pratiquées par Bolloré et Socfin

PeA_Africa_thDes agriculteurs privés de leurs terres ont organisé une série d’occupations des plantations de Socfin au Cameroun, au Liberia, au Cambodge et en Côte d’Ivoire ; ces occupations sont échelonnées entre la fin avril, l’assemblée annuelle 2015 des actionnaires du groupe Socfin (le 27 mai) et celle du groupe Bolloré (le 4 juin). Le groupe Bolloré est le principal actionnaire de Socfin (39 %) ; il possède des plantations industrielles de palmiers à huile et d’hévéas dans les pays où ont lieu les manifestations et ailleurs. Depuis 2008, l’expansion de ces plantations s’est accélérée.

L’article complet est disponible sur : http://farmlandgrab.org/post/view/24811.