Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Le Plan ProSavana du Mozambique est en route et menace les terres des paysans

Pea_ProSavannaLes paysans du nord du Mozambique luttent pour conserver leurs terres et leurs sources d’eau, tandis que les gouvernements et les entreprises étrangères entreprennent agressivement de  mettre en œuvre de grands projets agro-industriels. Le Plan ProSavana pour le développement de l’agro-industrie dans le couloir de Nacala, inspiré du développement soi-disant ‘réussi’ de la région brésilienne ducerrado, est en route. Bien qu’il soit radicalement différent d’une version préliminaire fuitée grâce à la pression de la société civile, il continue à ne pas s’occuper de la question controversée des accaparements de terre et des conflits fonciers. Le Plan prévoit que les familles exploitent davantage leurs terres de façon permanente (en éliminant les systèmes de rotation), que leur productivité augmente grâce à «des semences et des fertilisants améliorés», et qu’elles augmentent la superficie labourée au tracteur. Il ne dit rien sur l’étendue de terres que l’investissement étranger prévoit d’occuper. Il ne traite pas non plus de la crise de l’eau que ce modèle agro-industriel a provoquée au Brésil, où les centres urbains subissent de graves problèmes d’approvisionnement, en dépit du fait que plusieurs chercheurs brésiliens ont démontré qu’il existe un rapport direct entre la pénurie d’eau et le déboisement à grande échelle dû à l’expansion de l’agro-industrie.
Voir l’article complet (en anglais) sur:
http://www.clubofmozambique.com/solutions1/sectionnews.php?secao=business&id=2147488847&tipo=one.

Un nouveau rapport de l’ONG GRAIN fournit des renseignements détaillés sur des cas d’accaparement de terres pour la production agricole qui ont déjà lieu dans le couloir de Nacala. Le rapport énumère quelques-uns des protagonistes et montre que les investisseurs étrangers et leur méthode agricole industrielle sont en train de causer des ravages dans les communautés paysannes locales et leurs systèmes alimentaires. Ces accaparements de terres montrent clairement le type d’investissement auquel les paysans mozambicains peuvent s’attendre avec l’application de ProSavana.
Vous trouverez le rapport en français sur:http://www.grain.org/article/entries/5138-les-accapareurs-de-terres-du-couloir-de-nacala