Mouvement mondial pour les forêts tropicales

Mozambique : la résistance inflexible des agriculteurs à l’accaparement de terres continue

Les membres de l’Union nationale des paysans du Mozambique, UNAC, et des représentants d’organisations non gouvernementales internationales, après la Conférence internationale sur le développement africain organisée à Tokyo, ont réclamé aux gouvernements du Japon, du Brésil et du Mozambique la suspension du programme ProSavana.

Sponsorisé par le Japon et le Brésil, le programme ProSavana facilitera l’investissement étranger dans l’agriculture à grande échelle dans une vaste zone de savane du nord du Mozambique, qui comprend plus de 10 millions d’hectares de trois provinces. L’UNAC prévient que le projet mettra en danger le système de production local basé sur l’agriculture familiale, et qu’il provoquera l’accaparement de terres.

Voir http://www.japantimes.co.jp/news/2013/05/31/national/mozambique-farmers-seek-halt-to-aid-project/#.UdHiyqwSukw